Mission économique au Rwanda et au Burundi avec les entrepreneurs italiens

23 Février 2010
PDFImprimerEnvoyer


Retour à l'index


La mission entrepreneuriale au Rwanda et Burundi s'est déroulée du 26 juin au 3 juillet 2008, et, comme toutes les autres, a vu la participation d'entrepreneurs italiens et institutions politiques et économiques locales, en fournissant une contribution remarquable en vue d'une majeure connaissance des réalités économiques des pays visités et en favorisant aussi d'importants développements dans les relations commerciales et entreprenariales.
Au Rwanda, ont eu lieu d'importantes rencontres avec le Ministre d'Etat pour l'Industrie et la Promotion des Investissements S.E. Vincent Karega, qui a illustré toutes les opportunités offertes par son Pays qui, grâce à la future création d'une freetrade zone pourra servir de véritable plate-forme de triage des marchandises vers tous les pays de la zone orientale de l'Afrique comme le Kenya, l'Ouganda, la Tanzanie, le Bourundi et celle de la zone orientale de la République Démocratique du Congo; et successivement la Vice Directrice du RIEPA (Agence Gouvernementale pour la Promotion des Investissements et les Exportations), Madame Claire Akamanzi, qui a illustré toutes les facilités entrepreneuriales, économiques, fiscales, prévues pour les investisseurs étrangers qui décident d'opérer au Rwanda; puis, le Ministre des Infrastructures, S.E. Albert Butare, qui a chargé la Chambre de Commerce d'établir un rapport de coopération entre les pays de manière à ce que le Rwanda puisse bénéficier de la technologie et de l'expérience italienne dans le secteur de l'énergie et des sources renouvelables. Enfin, ils ont rencontré le Ministre des Finances et du plan économique, S.E. James Musoni, lequel leur a indiqué les principaux secteurs que le Gouvernement entend relancer, dont celui de l'abattage et plus particulièrement la création d'abattoirs modernes à réaliser dans la zone de forte présence des élevages dans le Pays.
Monsieur Cremonini, qui participait à la mission, a souligné que la création d'un système moderne d'abattage représente un élément essentiel pour le développement de la production de viande et de ses dérivés et naturellement un élément très important pour la résolution des problèmes alimentaires de la population.
Il s'est arrêté en outre sur la nécessité de développer l'industrie du travail des peaux comme conséquence naturelle de l'activité d'abattage et du travail des viandes.
La mission a continuée par la visite de quelques usines de production locales dont celles de Monsieur John Nyombayre, directeur du nouvel abattoir de Kigali et de Monsieur John Bosco Birungi, directeur de la société Inyange, productrice de jus de fruits, lait et eau minérale avec lesquels ont été examiné d'éventuels partenariats.
Les participants à la mission ont positivement été frappés par l'efficacité atteinte par le Rwanda dans les différents secteurs de l'Administration Publique et de l'activité privée, mais surtout du fait que cette réalité offre des possibilités intéressantes d'échange autant dans le secteur de la distribution des diverses catégories commerciales que dans celui des productions alimentaires.
Divers accords ont donc été conclus, parmi lesquels celui avec la société Elettromena qui opère dans le secteur énergétique et des sources renouvelables.
Successivement les sociétés participant à la mission économique ont continué leur périple africain à Bujumbura, capitale du Burundi où avec le Président Cestari ils ont rencontré certaines personnalités du monde politique et économique.

Les composants de la mission ont été reçus par le Président de la République S.E. Pierre Nkurunziza, par le Ministre des Finance et de la Coopération au développement S.E. Clotilde Nizigama et par la Ministre des Relations Étrangères et de la Coopération Internationale, S.E. Antoinette Batumubwira.
Durant toutes ces rencontres institutionnelles, aux autorités ont été illustrées les potentialités qu'offre le Burundi autant sous le profil économico-commercial que sous celui plus spécifiquement entrepreneurial, ainsi qu'un cadre d'ensemble des mesures à adopter en vue du soutien à la coopération internationale, au développement entrepreneurial et commercial, un soutien qui prévoit des régimes largement favorables à l'initiative économique grâce à une fiscalité avantageuse, ainsi qu'à une simplification et augmentation de la rapidité des procédures administratives.
Enfin, d'autres rencontres avec diverses personnalités institutionnelles, religieuses et du monde de l'économie ont contribué à compléter les informations sur le Pays , interessant tout autant du point de vu social.


Retour à l'index

AngolaBeninBurundiCameroonGabonKenyaMalawimonzambicoNamibiaCentral-African-RepublicCongo-BrazzavillecongoRwandaSao-Tome-&-PrincipeSudanTanzaniaUgandaZambiaZimbabwe

Registrazione

Il successo del nostro portale ha reso necessaria la creazione di uno spazio risevato ai nostri utenti. Da oggi registrandosi riceverete gratuitamente:

Log in e Password per accedere all'area riservata in piena sicurezza;
News Letter, per ricevere nella casella di posta le notizie più importanti, gli appuntamenti con ItalAfrica, gli Eventi che caratterizzano la nostra attività;
Magazine, per scaricare il periodico di Italafrica;
Faq per domande per chiarimenti generali;
Info e Supporto, per parlare con gli operatori di ItalAfrica centrale.

Registrazione gratuita      e mail2 

Area Utente

Iscriviti alla NewsLetter

Iscriviti alla NewsLetter per rimanere sempre aggiornato sulle ultime notizie dall'Africa
Inserisci la mail di iscrizione per cancellarti dalla Newsletter

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of the site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information