Entreprise et business dans l'Afrique sub - saharienne. ItalAfrica Centrale: un exemple parmi les Chambres de Commerce Mixtes italiennes

23 Février 2010
PDFImprimerEnvoyer


Retour à l'index

 

    Mercredi 29 octobre la Section des Chambres de Commerce mixtes afférent à Unioncamere a organisé à Rome sa troisième importante rencontre sur le thème: les "Chambres de Commerce marchés mixtes et les nouveaux marchés pour l'export et les investissements étrangers en Italie" qui a réuni le monde des institutions et le système économico-productif portant la réflexion sur leur rôle comme vecteur de connaissance des marchés étrangers et générateur de confiance pour les entreprises.
    Sont intervenus à la manifestation, Monsieur Pietro Baccarini, Président des Chambres mixtes, Monsieur Andrea Mondello, Président d'Unioncamere, Monsieur Giandomenico Magliano, Directeur général du Ministère des Affaires Étrangères, Monsieur Patrizio Bianchi, Recteur de l'Université de Ferrara, Monsieur Domenico Arcuri, administrateur délégué d'Invitalia, Monsieur Augusto Strianese, Vice Président Assocamerestero et divers Présidents des Chambres Mixtes.
    Le Président Alfredo Cestari est intervenu à la table ronde intitulée "Les chambres de commerce mixtes et étrangères en Italie: instrument de promotion des nouveaux marchés" où il a illustré le marché des pays d'Afrique Centrale et de l'Est ainsi que les services que notre Chambre de Commerce peut fournir aux entreprises qui entendent investir dans ces Pays.
    Cette intervention est allé dans le sens des divers débats qui se sont succédé et qui ont mis l'accent sur la nécessité d'opérer pour la relance de notre économie à travers le développement des échanges avec les marchés africains.
    En effet, le système italien de soutien public à l'internationalisation a bénéficié d'une série de réformes qui ont modifié profondément sa structure, passant ainsi progressivement, d'une politique de soutien pure et simple aux exportations, centralisée, où les organismes locaux sont peu impliqués, pour passer à un système largement décentré, où les organismes locaux sont devenus les nouveaux et principaux interlocuteurs de nos opérateurs économiques.
    Il faut avant tout soutenir la partie saine et réellement compétitive de notre système productif, constituée par les petites entreprises que, en opérant en réseau, ont permis à l'Italie de jouer un rôle important sur les marchés internationaux et plus particulièrement sur ceux africains.
    Pour les Pme, le fait d'adopter des stratégies de développement signifie toujours plus pour elles, de devoir recourir à des formes d'organisation intégrées de type réticulaire.

    Il est donc fondamental de développer la collaboration entre les différents sujets qui soutiennent les entreprises et c'est là, la clé du succès pour n'importe quel le initiative entreprenariale.
    Unioncamere a confirmé son intérêt pour l'activité des Chambres mixtes vu leur capacité de raccorder l'activité des "Business Community" autant celles actives en Italie que celles qui opèrent avec l'étranger.

    La rencontre a mis en évidence la nécessité de privilégier la dimension du rapport avec les entreprises de manière directe non pas bureaucratique et c'est là qu'interviennent les Chambres mixtes qui réunissent les entrepreneurs de divers pays leur offrant ainsi des services et des initiatives visant à favoriser leur ouverture vers les marchés étrangers à travers des partenariat, des accords ciblés et une assistance personnalisée.
    D'autre part qund l'on parle d'investissements, il est clair qu'il faut sûrement investir, sourtout dans les relations, afin de contribuer au renforcement de l'associationnisme coopératif.
    Enfin, le Président Baccarini a confirmé que l'effort du système caméral pour l'internationalisation doit être orienté au soutien concret des entreprises et à la satisfaction de leurs besoins.

    Les occasions qui peuvent se créer pour les entreprises, peuvent se concrétiser si elles parvienent à tirer profit des connaissances, des ressources, des relations, des rapports, expériences, compétences, savoir-faire, formation et informations.
    Les Chambres mixtes, insérés à plein titre dans le cadre des articulations fonctionnelles d'UnionCamere, peuvent jouer un rôle important dans le système promotion publique,en collaboration avec les autres acteurs institutionnels afin d'assurer aux entreprises italiennes des marchés stratégiques pour le futur.


Retourn à l'index

AngolaBeninBurundiCameroonGabonKenyaMalawimonzambicoNamibiaCentral-African-RepublicCongo-BrazzavillecongoRwandaSao-Tome-&-PrincipeSudanTanzaniaUgandaZambiaZimbabwe

Registrazione

Il successo del nostro portale ha reso necessaria la creazione di uno spazio risevato ai nostri utenti. Da oggi registrandosi riceverete gratuitamente:

Log in e Password per accedere all'area riservata in piena sicurezza;
News Letter, per ricevere nella casella di posta le notizie più importanti, gli appuntamenti con ItalAfrica, gli Eventi che caratterizzano la nostra attività;
Magazine, per scaricare il periodico di Italafrica;
Faq per domande per chiarimenti generali;
Info e Supporto, per parlare con gli operatori di ItalAfrica centrale.

Registrazione gratuita      e mail2 

Area Utente

Iscriviti alla NewsLetter

Iscriviti alla NewsLetter per rimanere sempre aggiornato sulle ultime notizie dall'Africa
Inserisci la mail di iscrizione per cancellarti dalla Newsletter

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of the site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information