xpornplease.com pornjk.com porncuze.com

Mission au Cameroun

19 Mars 2010
PDFImprimerEnvoyer

Retournez à Accueril Missions faites

 

Les réunions ont été organisées à Douala et Yaoundé.
En particulier, à Yaoundé, la délégation italienne a été reçue par:

  • Le Dr. Raffaele Festa, Premier Secrétaire de l'Ambassade d'Italie au Cameroun. Le Dr Festa a souligné les secteurs de grand intérêt pour le pays: la nourriture, de l'agro-énergie, de bois, des composants mécaniques. Actuellement, le marché de l'électricité est une course de monopole par SONEL (opérateur public). Les perspectives commerciales pourrait venir du secteur des énergies renouvelables et la gestion des déchets. Le Dr Day a souligné l'intérêt du Cameroun à l'investissement étranger: tous les trois ans, en effet, est l'organisation de l'entreprise exposition internationale, une exposition ouverte aux petites et moyennes entreprises (la prochaine se tiendra en Décembre 2011 et les applications connexes doivent être soumises d'ici à août 2011). En ce qui concerne la coopération extérieure ont été promus initiatives visant à soutenir la revitalisation de l'éducation et la formation La formation technique et de la santé et le bien-être social. Les activités de micro finance est en pleine expansion.
  • M. Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du Commerce, et M. Fotso Félix, conseiller technique. Après le discours de bienvenue du ministre, le Conseil a pris la parole pour souligner que les relations économiques entre l'Italie et le Cameroun sont désormais consolidées, en particulier dans le secteur des importations italiennes de matériaux de construction: de nombreuses entreprises italiennes ont contribué à le réseau routier en Cameroun. Actuellement, cependant, un plus grand intérêt est l'importation de bois puis en Italie. Les secteurs où le gouvernement investit sont le secteur de l'énergie et du traitement des combustibles en énergie. De plus, les transformateurs de fer et l'aluminium sont en pleine expansion. L'industrie de la construction dépend en grande partie sur le ciment importé car le Cameroun a un ciment à Douala. Le secteur du tourisme, cependant, est lent à décoller en raison du manque de structures d'hébergement, et pour cette raison, le ministère du Commerce par M. Fotso, adressée aux hommes d'affaires italiens présents à l'incitation à investir dans ce domaine et en particulier à l'importation touristiques Cameroun modèle italien.
  • Le Dr Michael ngak Tomdio, ministre de l'Énergie et des Ressources hydrauliques et de génie Eduard Nkeck, directeur du secteur de l'énergie. Au cours de la réunion a montré que le Cameroun dispose d'un plan national de l'énergie qui permettrait de combler le déficit énergétique d'environ 700 MW. Le pays est caractérisé, en fait, un besoin d'énergie importantes. Il est actuellement étudié par le passage de la seule ligne de 400 KW Douala-Yaoundé à partir de 700 KW à une épine dorsale qui relie le sud du Cameroun au Gabon avec un maximum de Nigeria et du Tchad, ce qui porterait le courant plus de 200 villages ruraux qui actuellement n'ont pas l'électricité. Après la réunion,l’ ing. Nkeck a énuméré 5 bonnes raisons pour investir dans le secteur de l'énergie au Cameroun:
    1) dix ans de stabilité politique;
    2) une bonne croissance économique;
    3) cadre législatif et réglementaire favorable aux investissements étrangers et clair;
    4) Le bassin versant de l'énorme potentiel;
    5) le marché n'est pas saturé.
    L'industrialisation du pays dépend certainement renforcée par la centrale hydroélectrique
  • Dr. Messengué Avom Bernard, ministre des Travaux publics et le Dr Georges AWOUMOU Côme Damien, Chef de la coopération et du partenariat. Le ministre s'est vivement félicité la délégation italienne, réaffirmant la coopération éprouvée entre les deux pays dans les infrastructures. Le Conseil a souligné qu'en 2010, envisage de construire une série de projets. Plus précisément, parmi les grandes œuvres est prévu de construire le port de Kribi et Limbé. Il a également préparé un plan de mise en œuvre du réseau ferroviaire.
    L'objectif du gouvernement est de veiller à ce que le Cameroun va devenir un pays émergent en 2035, et pour cette raison que les priorités du pays tournent autour de l'infrastructure énergétique et des civils.
    En fait, dans le document de stratégie approuvée par les priorités du gouvernement dans le domaine des travaux publics liés à l'infrastructure, le secteur de l'énergie avec un programme de privatisation et de l'éventuelle construction de barrages. Même la mise en œuvre du réseau routier (actuellement 50000 km) occupe une place centrale sur l'ordre du jour des travaux publics: une série de projets d'investissement à moyen terme, il convient de mentionner que présenté par la société américaine Lemnos sont en attente . Les autres priorités sont la construction du second port de Douala et la construction d'autres aéroports.
    Enfin, le Dr Awoumou, a souligné que les affaires de sécurité est garantie par l'adoption d'une loi régionale commerciale commune de la justice centrafricaine appuyée par un conseil d'arbitrage mixte qui est dirigée par la Cour suprême d'arbitrage d'Abidjan.
  • M. Clobert Tchatat, ministre du Développement urbain et de logement et le Dr Christophe Paldou, officier. Même la rencontre avec le Dr Paldou ont refait surface les principaux objectifs que le Cameroun se propose d'atteindre, à savoir, le développement de l'infrastructure, réseau urbain, les techniques des eaux usées et des déchets et secteur de l'énergie.
    Une des priorités est le ministère chargé du logement, un domaine dans lequel le gouvernement a déjà financé un projet pour la construction de 1500 logements.
    Même le réseau routier urbain fait l'objet d'une série de programmes impliquant les grandes villes.


A Douala, la délégation italienne a été reçue par:

  • Le Dr Ebenezer Njanga, directeur administratif de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Cameroun. à chambre unique du commerce en associant toutes les entreprises privées opérant sur le territoire national. Parmi les principaux thèmes abordés: la législation nationale pour l'établissement du droit des sociétés locales, la fiscalité et des charges fiscales, les secteurs d'investissement stratégique.



Organisation de l'atelier

Le premier atelier s'est tenu au Méridien à Douala. Le travail a été introduite par l'avocat. Taglialatela, qui en plus des possibilités d'échange qui peut être lancé, ont mis l'accent sur les programmes européens dans lesquels les habitants peuvent participer. Sur un grand intérêt pour l'Eloundou Dr Alain, agent de gestion des données à l'ARMP (Agence pour la régulation des marchés publics). Il a d'abord mentionné dell'ARMP fonctions:
1) la réglementation des activités de marché public;
2) Formation des entreprises sur les procédures du marché public;
3) La centralisation de tous les Appels d'offres FE par le système;
4) Activités de veiller au respect des procédures requises par la législation en vigueur.
L'agence suit les procédures relatives à tous les Appels d'offres de la publication d'avis dans la passation et l'exécution des travaux et de vérifier la compatibilité avec le Code des marchés publics, il centralise les procédures de gestion de l'importance du public, ceux dans lesquels sont, à savoir, les organismes publics concernés.
L'ARMP a une base de données de plus de 7000 entreprises travaillant dans le domaine des marchés publics et ceux qui sont exclus d'eux.
C'est pouvez vous abonner au paiement dall'ARMP exécuter site pour l'accès au journal officiel sur lequel sont publiés tous les avis, la carte de l'ARMP est un certificat électronique qui permet d'accéder aux informations d'intérêt.

Le deuxième atelier qui  visait à présenter le touriste modèle italien a réuni non seulement  le Dr Valerio Sparano, mais aussi le Dr Jean Atangana, chef des communications au ministère de l'Economie, du Plan et du développement des terres. M. Atangana a expliqué à la délégation italienne aux principales priorités du pays, qui comprennent des projets sans aucun doute la construction de deux barrages dans le sud et l'est du Cameroun. Dans le secteur des ressources énergétiques le  pays est actuellement engagé à développer des solutions pour combler le déficit énergétique énorme qui le caractérise. Un certain nombre de projets approuvés en ce qui concerne le secteur minier.
Pour l'année 2010 sont prévues à partir de 6 projets d'envergure dans le budget, mentionnons:
1) Mise en œuvre du deuxième port de Douala;
2) Construction d'un réseau de fibres optiques;
3) Promotion du Tourisme et de l'éco-tourisme;
4) Réalisation d'une zone industrielle dans le sud du pays;
5) La construction de 2 nouveaux barrages;
6) le développement du potentiel énergétique du pays.

En ce qui concerne spécifiquement à l'industrie du tourisme, les projets en cours semblent viser le développement d'hôtels et de restaurants. La ville de Kribi n'a pas été conçu initialement comme attraction touristique, aujourd'hui pourrait devenir un centre d'attraction pour l'investissement touristique, compte tenu de sa position géographique. En outre, Kribi ressemble ville minière et portuaire de grande importance en tant que station où il est souhaitable d'investir dans des installations de réception adéquates assurer.
Dans les deux ateliers sont suivis d'un buffet de dégustation de quelques produits typiques italiens.


Résultats obtenus

Outre la bonne participation des entreprises, la mission a atteint un autre objectif intéressant: la signature d'un accord de coopération avec la Chambre de Commerce et d'Industrie du Cameroun avec laquelle les parties conviennent de déterminer les secteurs communs de coopération, à promouvoir la connaissance du pays et le développement de secteurs clés de l'économie, soutenir les entreprises dans le processus d'internationalisation.



Retournez à Accueil Missions Faites

AngolaBeninBurundiCameroonGabonKenyaMalawimonzambicoNamibiaCentral-African-RepublicCongo-BrazzavillecongoRwandaSao-Tome-&-PrincipeSudanTanzaniaUgandaZambiaZimbabwe

Registrazione

Il successo del nostro portale ha reso necessaria la creazione di uno spazio risevato ai nostri utenti. Da oggi registrandosi riceverete gratuitamente:

Log in e Password per accedere all'area riservata in piena sicurezza;
News Letter, per ricevere nella casella di posta le notizie più importanti, gli appuntamenti con ItalAfrica, gli Eventi che caratterizzano la nostra attività;
Magazine, per scaricare il periodico di Italafrica;
Faq per domande per chiarimenti generali;
Info e Supporto, per parlare con gli operatori di ItalAfrica centrale.

Registrazione gratuita      e mail2 

Area Utente

Iscriviti alla NewsLetter

Iscriviti alla NewsLetter per rimanere sempre aggiornato sulle ultime notizie dall'Africa
Inserisci la mail di iscrizione per cancellarti dalla Newsletter

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of the site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information