Debut de l'association des producteurs africains de diamants

24 Mars 2010
PDFImprimerEnvoyer

09/05/2007

Premières mesures concrètes de l'organisation qui rassemble les producteurs africains de diamants, del'ADPA (Association des pays africains producteurs de diamants), fondée en Novembre 2006. L'organisation à la fin du mois d'avril a tenu sa première réunion à Luanda, capitale de l'Angola, où elle a son siège. La réunion était de discuter de l'organisation financière et organisationnelle. Le budget ADP pour 2007 est 1,3 millions de dollars.

Le but de l'association est de coordonner les politiques et de développer de nouveaux emplois diamant continent. En Afrique, il sont en fait les mines de pierres précieuses, mais la coupe et le traitement des diamants en bijoux est fait ailleurs, notamment en Europe (Anvers), en Inde (Mumbai) et en Israël (Tel Aviv). Suivant l'exemple de l'Afrique du Sud, le Botswana, la Namibie et d'autres producteurs africains ont l'intention de développer un diamant brut à tailler et polir des pierres précieuses et des bijoux pour promouvoir la création du "Made in Africa".

Dans une interview au journal sud-africain "Business Day" le viceministre congolais, Victor Kasongo, a corrigé ses déclarations antérieures sur la mise en place d'une sorte de "OPEC(Organisation des producteurs de pétrole) des diamants. "Il n'y a absolument aucune organisation  style OPEC. On parle d’une initiative africaine pour assurer une valeur ajoutée à nos ressources avec l'aide de membres de l'Afrique australe ", a déclaré le sous-ministre de la République démocratique du Congo.

L’ADPA dans un communiqué a rappelé que son but est de «mettre en place des politiques et des stratégies efficaces pour récupérer les revenus perdus par chaque État membre». L'ADPA est également engagée à travailler ensemble des pays membres du "processus de certification du Processus de Kimberley» qui garantit que les diamants vendus sur les marchés internationaux ne sont pas les diamants dits «sang» en provenance de pays en guerre et de contrebande en provenance groupes armés, de cette façon, financer leurs activités militaires. Le dernier pays à être admis au Processus de Kimberley est le Libéria, où la guerre civile a pris fin en 2003, a été financée, entre autres, par des diamants est de ses propres mines et de ceux de la Sierra Leone voisine à son tour en proie à la guerre civile. Le 4 mai, l'Union européenne, qui exerce la présidence pour 2007 du Processus de Kimberley, a admis au Libéria dans le processus. Après la résolution de l'ONU 1753 le 27 avril dernier sur la fin de l'embargo contre la vente de diamants et de l'adhésion du pays dans le Processus de Kimberley, le Libéria peut ensuite exporter légalement ses diamants bruts aux autres pays membres qui participent au processus Kimberley.

Font partie de l’ADPA  12 pays: Angola, Botswana (le premier producteur mondial en termes financiers), Ghana, Guinée, République démocratique du Congo, Zimbabwe, Namibie, Sierra Leone, Tanzanie, Togo, République centrafricaine et l'Afrique du Sud. L'Afrique fournit le 76% des diamants du monde.

AngolaBeninBurundiCameroonGabonKenyaMalawimonzambicoNamibiaCentral-African-RepublicCongo-BrazzavillecongoRwandaSao-Tome-&-PrincipeSudanTanzaniaUgandaZambiaZimbabwe

Registrazione

Il successo del nostro portale ha reso necessaria la creazione di uno spazio risevato ai nostri utenti. Da oggi registrandosi riceverete gratuitamente:

Log in e Password per accedere all'area riservata in piena sicurezza;
News Letter, per ricevere nella casella di posta le notizie più importanti, gli appuntamenti con ItalAfrica, gli Eventi che caratterizzano la nostra attività;
Magazine, per scaricare il periodico di Italafrica;
Faq per domande per chiarimenti generali;
Info e Supporto, per parlare con gli operatori di ItalAfrica centrale.

Registrazione gratuita      e mail2 

Area Utente

Iscriviti alla NewsLetter

Iscriviti alla NewsLetter per rimanere sempre aggiornato sulle ultime notizie dall'Africa
Inserisci la mail di iscrizione per cancellarti dalla Newsletter

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of the site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information