xpornplease.com pornjk.com porncuze.com

Gabon Economie

26 Janvier 2010
PDFImprimerEnvoyer
Gabon Home Page
Economia
Politica
Approfondimenti
Notizie Utili

CADRE MACRO-ÉCONOMIQUE

L'économie du Gabon est basée essentiellement sur l'exportation de pétrole. L'agriculture est peu développée mais en retour, on peut trouver des nombreuses industries pétrochimiques étant donné la présence d'hydrocarbures comme le gaz naturel (méthane), le pétrole, le charbon et l'uranium.

Quant à l'agriculture c’est bon de faire une distinction entre les cultures de rente (arachide, cacao, bananes et de canne à sucre), qui occupent les sols les plus fertiles et productives et les cultures réservées à la subsistance (maïs, manioc et la patate douce) qui sont cultivées avec des moyens encore arriérés et liés sur des sols marginaux souvent improductifs parce que dans le passé étaient déjà utilisés pour les cultures commerciales.

Malgré cela, le Gabon a un des plus hauts revenus par habitant en Afrique, mais pas dans une subdivision de droit, et il ya peu de personnes qui ont une très grande richesse au détriment de beaucoup qui sont contraints de vivre sous le seuil de pauvreté.

L'économie du Gabon reste très vulnérable aux chocs pétroliers négatifs, puisque l'activité dans le non-secteur du pétrole est soutenue par d'importants flux de dépenses publiques.

Toutefois, ce secteur continue à connaître une croissance rapide.
Cette croissance a été stimulée par l'amélioration de l'attractivité du pays aux investissements étrangers directs dans le secteur minier et forestier, tandis que l'augmentation du niveau de l'intermédiation financière contribue à améliorer l'accès au crédit des petites entreprises.

Pas du tout, l'environnement des affaires reste difficile.

Les principaux facteurs qui limitent le développement du secteur privé sont une bureaucratie excessive et des coûts élevés pour démarrer une nouvelle entreprise, les coûts salariaux élevés et les lois du travail rigides, l'applicabilité basse des contrats et l’ insuffisance de la législation pour la protection des investissements.

Le Gabon est un membre de l'Union monétaire d'Afrique centrale (avec le Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Congo Brazzaville et la Guinée équatoriale) qui exige l'uniformité de conduite monétaire et de change par les pays membres placés sous la direction de la Banque des États de «L'Afrique Centrale (BEAC).

Les perspectives à moyen terme pour l'économie sont liées à la capacité du Gabon à poursuivre sur la voie de la diversification des produits grâce à la croissance progressive des secteurs non pétroliféres, encouragé par les investissements directs étrangers dans l'exploitation minière et la foresterie (secteur très rentable) et ceux dans l'infrastructure, ainsi que par la création d'un environnement économique propice au développement du secteur privé grâce à l'élimination des rigidités dans le système.

La structure du commerce au Gabon n'a pas subi des grands changements ces dernières années.

Le pétrole est le principal voix d'exportation (pour une part de plus de 80%) suivi du bois (pour une taxe égale à 7%).

Le pays importe la plupart de ses besoins alimentaires, les produits chimiques et pharmaceutiques, les biens de consommation, ainsi que les matériels et équipements associés aux besoins liés aux projets d'investissement dans le pétrole et les mines.

Traditionnellement le Gabon sont a importants excédents commerciaux, grâce aux exportations de pétrole considérable et un niveau modeste dans l'ensemble des importations de marchandises.

Toutefois, le surplus commercial est soumis à de fortes fluctuations en fonction des prix internationaux du pétrole.


POSSIBILITE 'D'INVESTISSEMENT

Les secteurs  non-pétrolifèrs potentiellement attractifs sont:

-Forestièr :dans ces dernières années, l’activité de transférer le bois a eu un développement rapide en particulier en ce qui concerne la fabrication de contre-plaqué et sur l'exploitation du bois, la forêt du Gabon est riche en plantes médicinales est déjà en partie utilisée par la médecine traditionnelle.
-Constructions: elles ont été entreprises par le gouvernement, des nouvelles initiatives pour promouvoir la construction de logements sociaux dans les zones urbaines, parmi lesquelles le développement de sites de nouvelles constructions et l’accélération du processus d'octroi de titres de propriété.
-Services: principalement dans le secteur des télécommunications.
-Tourisme: le pays a un grand potentiel touristique, à ce jour il n’est pas été développé pouquoi entravé par la pénurie et le coût élevé des transports.
-Minier: après le pétrole, le manganèse est le principal produit de l'industrie extractive du Gabon. Le pays dispose également d'immenses réserves de mineral de fer. Comme pour les autres mineral dans le pays sont en cours d'exploration industrielle de l'or, de diamant, de platine et de niobium (utilisé dans l'air).
-Agriculture: le secteur a des opportunités d'investissement en agriculture et dans la transformation des fruits et légumes, le secteur de la pêche n'est pas très développée.

La Banque africaine de développement (BAD), le 24 Janvier 2007, a approuvé le Document de Stratégie Pays pour le Gabon pour la période 2006-2010 et fournit une assistance à l'appui de réformes structurelles qui visent à améliorer la gouvernance et les infrastructures de transport,la mise en œuvre de programmes de diversification économique, la réduction de la pauvreté et l'amélioration des conditions de vie de la population.
En ce qui concerne la présence d'entrepreneurs italiens, actuellement il ya des investissements des entreprises italiennes dans le secteur du bois et sa transformation, la construction et dans le commerce et les services.


PENETRATION DE PRODUITS COMMERCIAUX  ITALIENS DANS LE MARCHE’ LOCAL

L'image de l'excellence et la qualité des produits italiens est profondément enracinée chez les consommateurs et les producteurs du Gabon.
Les produits les plus en demande sont mécaniques et équipements électriques, appareils et matériels pour le secteur de la construction.


BARRIERES TARIFAIRES

Les barrières tarifaires qui existent actuellement sont:
-TEC Tarif extérieur commun (5% pour les biens essentiels, 10% pour les matières premières, 20% pour les produits intermédiaires, tels que l'alimentation et 30% pour tous les autres produits) et un taux commun de l'intégration des TIC ( 1%) est appliqué aux importations en provenance de pays tiers non membres de la CEMAC (Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale, qui comprend, outre le Gabon, le Cameroun, la Guinée équatoriale, le Congo Brazzaville, la République centrafricaine et au Tchad ).
-Rusid : taxe calculée en fonction sur la base du temps nécessaire pour informatiser les douanes opération. Cette taxe est obligatoire et varie de 2% à 80% ou plus ,de la valeur déclarée en douane, ce qui rend impossible de calculer à l'avance le montant à payer à la douane.

Il  y a aussi également des droits d'accises(de 5% à 32%) sur les produits de consommation de luxe (vin, spiritueux, cigarettes, cosmétiques).

Le taux de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) est de 18%.
Pour certains produits fabriqués localement (ciment, eau minérale, le sucre, la volaille congelée), le taux est du 10%. Les produits laitiers, le beurre et la margarine, les céréales, les médicaments et matériel médical, les engrais et les semences sont exemptés de payer la taxe.

BARRIERES NON TARIFAIRES

Un contrôle qualité est exigé par les douanes du Gabon pour les produits de l'alimentation qui proviennent de certains pays (viande européenne, la volaille en Asie).

Il est obligatoire de se munir d'un certificat phytosanitaire en cas d'exportation de bois  ou de produits chimiques.

Il est interdit d'importer du sucre et des oeufs au Gabon, tandis que les autres produits comme l'huile et la farine sont lourdement taxés et ne peuvent être importés après la licence d'importation.

L'assistance d'un agent ou d’un agent transitoire est essentielle pour le fonctionnement de douane.

AngolaBeninBurundiCameroonGabonKenyaMalawimonzambicoNamibiaCentral-African-RepublicCongo-BrazzavillecongoRwandaSao-Tome-&-PrincipeSudanTanzaniaUgandaZambiaZimbabwe

Registrazione

Il successo del nostro portale ha reso necessaria la creazione di uno spazio risevato ai nostri utenti. Da oggi registrandosi riceverete gratuitamente:

Log in e Password per accedere all'area riservata in piena sicurezza;
News Letter, per ricevere nella casella di posta le notizie più importanti, gli appuntamenti con ItalAfrica, gli Eventi che caratterizzano la nostra attività;
Magazine, per scaricare il periodico di Italafrica;
Faq per domande per chiarimenti generali;
Info e Supporto, per parlare con gli operatori di ItalAfrica centrale.

Registrazione gratuita      e mail2 

Area Utente

Iscriviti alla NewsLetter

Iscriviti alla NewsLetter per rimanere sempre aggiornato sulle ultime notizie dall'Africa
Inserisci la mail di iscrizione per cancellarti dalla Newsletter

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of the site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information