"Risque de défection de l’ Afrique à Expo 2015 à Milan et à Naples au Forum des Cultures "

04 Avril 2011
PDFImprimerEnvoyer

Guerre en Libye. Cestari, "Risque de défection de l’ Afrique à Expo 2015 à Milan et à Naples au Forum des Cultures ".Sur Kadhafi: "En exil seulement au Zimbabwe"



ROME,  3 AVRIL 2011 - La guerre en Libye pourrait avoir des conséquences graves pour deux projets italiens, d'importance internationale. A’ Tirer la sonnette d'alarme est l’ ing. Alfredo Cestari, président de la Chambre de commerce ItalAfrica Centrale- Unioncamere (et consul en Italie de la République démocratique du Congo).


"Le refroidissement résultant des relations diplomatiques entre nombreux pays de l’ Afrique sub-saharienne et l'Italie - a dit - pourrait conduire à des défections de capitales africaines au Forum des Cultures à Naples (2013) et de la plupart de ces pays à l'Expo 2015, événement que  Milan a obtenu grâce à leur votes."


Il explique: «Chaque investissement fait par les gouvernements africains pour la participation à des manifestations culturelles est également finalisé à l’ouverture  de nouveaux marchés dans des domaines considérés comme non hostiles. Suite aux décisions d’ intervention de notre gouvernement en Libye, aujourd'hui l’ Italie par l'Union africaine (mais aussi la Ligue arabe a la même position) est perçue comme un pays en conflit avec l'Afrique, sensiblement égalisé à la France (dont les pays de langue française souffrent d'une pression étouffante), aux États-Unis et à l’Angleterre. Quand ils ont compris ,le Président Berlusconi et le ministre Frattini ont  tenté de se distancier de la France, mais ce n'était pas suffisant. Jusqu'à ce moment-là en Afrique, l'Italie a été considéré comme un pays impartiale, sans grands problèmes de colonialisme derrière,et grâce à la présence du Vatican, il jouissait d'un indice de popularité élevé, un pays essentiellement ami. Non plus.


L'Afrique se réglera en conséquence : choix discutables et  une opération si maladroitement conduite pourraient pencher  beaucoup de ces gouvernements  pour l'annulation des  participations prévues en Italie en appuyant, en même temps, de choisir de déplacer  leurs investissements en Chine ou en Turquie, par exemple . L'absence de l'Afrique, cependant, aurait le goût amer d’un demi-'échec est et  pour le Forum et pour l'Expo, dont le mot est «Nourrir la planète».


L'intervention en Libye aurait pu changer des équilibres  si laborieusement construits pendant  les années. Cestari parle pour une bonne raison: sur invitation du gouvernement italien et du maire de Milan Letizia Moratti  ItalAfrica centrale a joué un rôle crucial dans la phase délicate de l'attribution d'un consensus en faveur de Milan en  concurrence avec Izmir pour l'organisation de l'Expo 2015. Fort des relations personnelles et institutionnelles de longue date avec les gouvernements  et chefs d'Etat centrafricains,  Cestari a réussi à  faire canaliser à Milan le 13 votes Africains qui s'avèrent cruciaux pour la victoire finale ( délégué  par un des présidents, Cestari votait  à la Bie- Bureau international des Expositions - Paris, le seul Italien à le faire). Aujourd'hui, la Chambre de commerce travaille pour  organiser la participation de l'Afrique à l'Expo (logistique, facilitations et appui de toutes sortes). ItalAfrica centrale est également engagée à promouvoir le Forum des  Cultures dans les capitales africaines.


Parlant de la situation en Libye, enfin, Cestari révèle: «Le seul pays africain qui pourrait effectivement accueillir un Kadhafi (éventuellement ) en exil, est le Zimbabwe. Le colonel a une longue tradition de solidarité avec Mugabe : s'il décide de quitter la Libye il irait chez lui.

AngolaBeninBurundiCameroonGabonKenyaMalawimonzambicoNamibiaCentral-African-RepublicCongo-BrazzavillecongoRwandaSao-Tome-&-PrincipeSudanTanzaniaUgandaZambiaZimbabwe

Registrazione

Il successo del nostro portale ha reso necessaria la creazione di uno spazio risevato ai nostri utenti. Da oggi registrandosi riceverete gratuitamente:

Log in e Password per accedere all'area riservata in piena sicurezza;
News Letter, per ricevere nella casella di posta le notizie più importanti, gli appuntamenti con ItalAfrica, gli Eventi che caratterizzano la nostra attività;
Magazine, per scaricare il periodico di Italafrica;
Faq per domande per chiarimenti generali;
Info e Supporto, per parlare con gli operatori di ItalAfrica centrale.

Registrazione gratuita      e mail2 

Area Utente

Iscriviti alla NewsLetter

Iscriviti alla NewsLetter per rimanere sempre aggiornato sulle ultime notizie dall'Africa
Inserisci la mail di iscrizione per cancellarti dalla Newsletter

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of the site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information