Entente Berlusconi-Ondimba:Cestari:"Inaugurée une nouvelle phase dans les relations entre Italie et Afrique"

18 Mai 2011
Imprimer

Entente Berlusconi -Ondimba. Cestari, "Inaugurée une nouvelle phase dans les relations entre l'Italie et l'Afrique."
Mission économique à mi-Juin de 30 entreprises italiennes au Gabon


ROME, 18 mai 2011
- "Le Président Berlusconi a été impressionné par la vision  géopolitique du Président Ondimba, sur les grandes questions africaines et les relations avec l'Europe ; le Président Ondimba se concentre beaucoup  sur le renforcement des relations entre le Gabon et l'Italie et  a lui dit  sans fioritures.

Je crois que, après la réunion approfondie hier (durée une heure et demi), on s'apprête à inaugurer une saison de nouvelles relations avec l'Afrique : dans ce processus, le gouvernement du Gabon sera certainement un partenaire ferme de l’'italien " a déclaré  l’Ing. Alfredo Cestari, président de la Chambre de commerce ItalAfrica Centrale- Unioncamere se référant à la réunion à huis clos tenue mardi à Palazzo Chigi (à la table du président Silvio Berlusconi  il y avait  le Président de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba, l'hon. Paolo Bonaiuti , l'hon. Valentino Valentini et  le président de ItalAfrica Centrale, Alfredo Cestari) et à celle d'aujourd'hui à l’ Hôtel Parco dei Principi à Rome entre le Président Ondimba, les représentants de SACE et Simest et le Président Cestari.


Depuis le début de l'intervention armée en Libye a été la première fois  que  le Président Berlusconi  a reçu un chef d'Etat Africain.


"En Afrique et en Europe - continue Cestari - il ya un grand désir de surmonter les froideurs dans les relations causées  par l'interventionnisme en Libye: le gouvernement du Gabon pourrait jouer le rôle de médiateur à l'égard de l'Union africaine ( dont il est un membre ) parce que, l'Europe et l'Afrique ensemble, peuvent surmonter l'impasse actuelle et rouvrir  la saison des relations profitables pour les institutions et les entreprises. L'Afrique a besoin de s entreprises  occidentales, nos entreprises ne doivent pas être privés de la possibilité d'explorer ces marchés nouveaux et émergents. Le Président Berlusconi a assuré le soutien total du secteur économique  publique et privé italien  au Gabon, en cette phase délicate de développement structurel. "


Se référant en particulier à la rencontre  d'aujourd'hui, Cestari dit: "La visite officielle du président Ondimba arrivé en Italie avec un bon suivi de ministres et l'accueil chaleureux garanti par les institutions publiques et privées ont renforcé les relations bilatérales entre les deux pays et ont jeté les bases pour un’ évolution entrepreneuriale et industrielle italienne au Gabon  très bien structurée.


Le Président Ondimba a expressément demandé à la Chambre de Commerce  ItalAfrica Centrale d’ encourager les hommes d'affaires italiens à investir à Libreville. J’ai  lui répondu que, pendant la mission économique prévue pour la mi-Juin, une trentaine d'entreprises ont été sélectionnées parmi celles qui sont intéressées à l'internationalisation de leurs activités au Gabon. "


Pour cette raison, jeudi, à l'Hôtel Parco dei Principi, le Président Ondimba  inaugurera le forum d'affaires italo- Gabonais.

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of the site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information